Navigation

Prise de décisions dans les soins palliatifs assurés par le médecin de famille

 

Les médecins de famille jouent un rôle important dans l’accompagnement des personnes atteintes de maladies incurables ou se trouvant en fin de vie. Avec le patient, les proches et le personnel soignant, ils doivent prendre des décisions concernant le transfert à l’hôpital ou à l’hospice, les traitements visant à soulager les symptômes ou l’abandon d’un traitement. On ne sait pas encore grand-chose sur les conditions et les défis qui se posent par rapport à la prise de décisions dans le suivi et le traitement palliatif par les médecins de famille.

Description du projet (projet de recherche terminé)

Les médecins de famille jouent un rôle important dans l’accompagnement des personnes atteintes de maladies incurables ou se trouvant en fin de vie. Avec le patient, les proches et le personnel soignant, ils doivent prendre des décisions concernant le transfert à l’hôpital ou à l’hospice, les traitements visant à soulager les symptômes ou l’abandon d’un traitement. On ne sait pas encore grand-chose sur les conditions et les défis qui se posent par rapport à la prise de décisions dans le suivi et le traitement palliatif par les médecins de famille.

Objectif

Ce projet a pour but d’étudier la prise de décisions en fin de vie, en tenant compte de la relation entre médecin de famille et patient, de la communication avec les proches et de la coopération avec le personnel soignant, les proches et les hôpitaux. Il examine en outre l’importance que revêtent le cadre légal, les différences cantonales entre les structures de prise en charge, les directives anticipées ou les conceptions normatives du "bien mourir" pour les décisions en fin de vie. En plus d’une analyse des conditions cadres de la prise en charge primaire en fin de vie à l’échelon cantonal et national, nous réaliserons des entretiens avec des acteurs de la politique de la santé, des organisations de patients et des représentants des médecins de famille ainsi que du personnel soignant. Par ailleurs, nous interrogerons les médecins de famille, le personnel soignant et les proches de personnes en fin de vie de Suisse alémanique, romande et italienne dans le cadre de discussions de groupe sur les conditions et les processus de prise de décisions en fin de vie. L’analyse des entretiens devrait permettre de dégager les facteurs et indicateurs essentiels pour une prise de décisions satisfaisante dans le suivi et le traitement palliatif par les médecins de famille.

Importance

Les découvertes de cette étude devraient contribuer à améliorer la prise en charge palliative par les médecins de famille en Suisse, en précisant les compétences nécessaires à une prise de décision optimale et en révélant les conditions et défis qui sous-tendent l’accompagnement en fin de vie par les médecins de famille.

Titre original

Decision Making Practice at the End of Life. The Case of General Practice.

Direction du projet

  • Prof. Dr. Brigitte Liebig, Institut für Kooperationsforschung und -entwicklung Hochschule für Angewandte Psychologie FHNW
  • Prof. Dr. Peter Voll, Haute ecole spécialisée de suisse occidentale, HES-SO, Wallis
  • Antonella Carassa, Institute of Psychology and Sociology Faculty of Communication Sciences, University of Lugano
  • Dr. Heike Gudat, Hospiz im Park, Klinik für Palliative Care
  • Dr. Klaus Bally, Institut für Hausarztmedizin, Universität Basel

Institutionelle Zusammenarbeit

  • Institute für Hausarztmedizin in der Schweiz

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Prof. Dr Brigitte Liebig Hochschule für Angewandte Psychologie FHNW
Institut für Kooperationsforschung und -entwicklung
Riggenbachstr. 16 4600 Olten +41 62 286 03 21 brigitte.liebig@fhnw.ch

De ce projet