Navigation

Religiosité alternative et ses conséquences en fin de vie

 

La vie et la mort sont des thèmes cruciaux des religions et de la religiosité. Ce projet étudie l’étendue et les conséquences de conceptions et pratiques religieuses alternatives qui concernent la manière de s’occuper des personnes en fin de vie en Suisse.

Description du projet (projet de recherche terminé)

En raison d’une transformation profonde du paysage religieux, les conceptions et pratiques religieuses alternatives prennent de plus en plus d’importance en Suisse. Ce projet étudie de telles conceptions pour ce qui est de la manière de structurer la fin de vie. Les caractéristiques des religiosités alternatives sont souvent leur rapport avec l’individu, une attitude au monde positive, un certain scepticisme vis-à-vis de la conception d’un Dieu personnel et des institutions religieuses ainsi que le fait de se réclamer de la "spiritualité" plutôt que de la "religion".

Objectif

Trois études de cas sont au centre de ce projet. Elles doivent servir à étudier les conceptions religieuses alternatives pour ce qui est de leur signification pour les actions des institutions, des personnes touchées et du personnel soignant. Le projet se concentre ce faisant sur la phase de la vie à laquelle les médecins, le personnel soignant et la personne touchée s’attendent à une mort prochaine. En ce qui concerne la méthode, l’étude se base sur des entretiens visant à déterminer les expériences, les besoins et les problématiques qui apparaissent au niveau de la gestion de la fin de vie. Ainsi qu’une analyse de texte posant les conceptions de la vision du monde qui governe ces pratiques. Il s’agit donc non seulement de relever les besoins et les difficultés de mise en oeuvre, mais aussi les théories qui ses sous-tendent.

Importance

Ce projet transmet des connaissances sur les bases et les conséquences auxquelles il faut s’attendre dans la gestion médico-soignante de la fin de vie en raison des transformations du contexte religieux. De plus, des stratégies orientées vers des solutions sont formulées pour la gestion de domaines problématiques de la médecine classique et de la pratique soignante influencée par les religiosités alternatives.

Titre original

Spirituality and end of life. The consequences of alternative religiousness in palliative care

Direction du projet

  • Prof. Dr. Dorothea Lüddeckens, Religionswissenschaftliches Seminar, Universität Zürich
  • Dr. phil. Rafael Walthert, Religionswissenschaftliches Seminar, Universität Zürich
  • Prof. Dr. Helmut Zander, Lehrstuhl für Vergleichende Religionsgeschichte und Interreligiösen Dialog, Theologische Fakultät, Universität Freiburg

 

 

Plus d’informations sur ce contenu

 Contact

Prof. Dr Dorothea Lüddeckens Universität Zürich
Religionswissenschaftliches Seminar
Kirchgasse 9 8001 Zürich +41 44 634 47 19 dorothea.lueddeckens@uzh.ch

De ce projet